Un concours pour renommer Champboisé

Le maire de la municipalité de L’Ange-Gardien, Marc Louis-Seize, a annoncé lors du dernier conseil municipal, ce lundi, qu’un concours sera lancé d’ici les prochains jours afin de renommer le site de Champboisé. Depuis la prise de possession par la municipalité, cet automne, plusieurs plans d’aménagements ont été discutés, mais un nom reste à trouver. Surveillez le site Internet de la municipalité pour tous les détails.

Nouveau Parc-o-bus à Buckingham

La Société de transport de l’Outaouais (STO) confirme aujourd’hui que le Parc-o-bus Georges/Foucault, situé au 1069, rue Georges, est prêt à accueillir la clientèle utilisant le transport en commun. 143 places de stationnement y sont disponibles, dont 4 espaces réservés aux personnes à mobilité réduite ainsi que 4 espaces pour les femmes enceintes.

L’aménagement comprends une baie de refuge, un abribus chauffé, un support pour 14 vélos ainsi qu’un panneau à affichage variable solaire qui indique les informations en temps réel des prochains passages des lignes 95, 97 et 98.

La construction a été rendue possible grâce au financement des gouvernement du Québec et du Canada. Le Fonds pour l’infrastructure de transport en commun (FITC) a contribué à ce projet avec un investissement de 714 375$ provenant du gouvernement fédéral et 571 500$ du gouvernement provincial. Le financement manquant de ce projet de 1 428 750$ a été fourni par la STO.

« L’ouverture de ce parc-o-bus dans l’est de Gatineau encouragera plus de citoyens à délaisser l’auto- solo et à opter pour le transport en commun. C’est grâce à des projets comme celui-ci que nous pourrons réduire le trafic dans les centres urbains et améliorer la fluidité de nos déplacements. Je suis donc très heureux que notre gouvernement soutienne ce genre de projets qui améliorent les services de transport en commun au Québec. » 

François Bonnardel, ministre des Transports

Témoignages d’anciens commissaires

Ne manquez pas, sur nos ondes, mercredi le 26 février prochain, les témoignages d’anciens commissaires de la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées. Suite à l’abolition de leurs postes par le gouvernement Legault, certains ex-commissaires ont tenu à s’exprimer sur le sujet.

Spécial CSCV: Mercredi 26 février, 19h, sur les ondes de TVC Basse-Lièvre. Illico canal 9, Hélix canal 10.

MRC Jeunesse 96,3 FM recrute

La radio MRC Jeunesse 96,3 FM, située dans les locaux de l’école secondaire Louis-Joseph Papineau à Papineauville, recherche des jeunes de 10 à 17 ans intéressés par l’animation ou encore la technique. Une formation leur sera d’ailleurs offerte le 1er février prochain.

La coordonnatrice de Radio Jeunesse, Nathalie Bernard, nous mentionnait espérer qu’au moins une cinquantaine de jeunes s’inscrivent et fasse partie de cette initiative dédiée à faire découvrir le monde de la radio et des communications aux jeunes. Ils pourront ainsi participer à plusieurs activités culturelles de la région, rencontrer des artistes et élargir ainsi leur réseau de contacts.

La station MRC Jeunesse est ouverte à tous les jeunes de 10 à 17 ans intéressés à découvrir le monde de la radio de l’intérieur. Une session d’information avec visite des studios est prévue le 1er février à 9h à l’école secondaire Louis-Joseph Papineau, située au 378 rue Papineau à Papineauville.

Guignolée des médias: plus de 7000$ à La mie de l’entraide.

Au lendemain de la guignolée des médias, l’organisation a révélé les chiffres pour la cueillette de dons du 5 décembre. En Basse-Lièvre, c’est 7 299,55$ qui ont été récolté auprès des citoyens. De plus, près de 120 kg de denrées sont arrivés dans les locaux de La mie de l’entraide. En entrevue téléphonique, Nathalie St-Amour, directrice de l’organisme se disait ravie de la générosité des gens, même si cette année a vu les recettes de la guignolée baisser par rapport à l’année dernière. Il faut aussi ajouter à cette récolte, plus de 250 kg de denrées offertes par le Centre Action Génération des Ainés de la Lièvre, sans compter la guignolée des Chevaliers de Colomb.

Hausse des prix

Les récentes nouvelles sur la hausse du panier d’épicerie pour 2020 font dire à Mme St-Amour qu’il faudra redoubler d’ardeur dans son organisme, car la clientèle risque d’augmenter. L’éducation à la consommation et à la cuisine sont des priorités pour La mie de l’entraide, qui offre des ateliers de cuisine collectives une fois par semaine.

Une porte toujours ouverte

Une nouveauté cette année, il n’y aura pas de fermeture complète pendant le temps des Fêtes. L’organisme sera ouvert en avant-midi, sur rendez-vous du 23 décembre au 3 janvier. Pour Nathalie St-Amour, fermer complètement pendant 2 semaine était inconcevable. C’est donc grâce à la générosité de son équipe et de ses stagiaires que l’organisme pourra demeurer en opération. De plus, elle tient à remercier un précieux donateur, le IGA de la rue Georges à Buckingham, pour leur partenariat dans la récupération de denrées, qui continuera pendant les Fêtes.

Un automne de générosité

C’est donc près de 15 000$ en argent qui a été donné à La mie de l’entraide cet automne. Il faut rappeler que la campagne des biscuits sourire de Tim Hortons de la région avait amassé près de 7500$. Ces campagnes donnent un souffle à l’organisme aux besoins toujours grandissants en leur permettant de consolider certains postes budgétaires et ainsi pouvoir redonner aux citoyens dans le besoin.

Les Lions préparent toute une journée d’activités

Pour ses 85 ans d’existence, Le Club Lions de Buckingham organise, encore une fois cette année, leurs traditionnels déjeuner bénéfice et blitz de Noël. Une nouvelle formule est cependant offerte pour 2019. Les deux activités visant à amasser des fonds et des denrées pour les paniers de Noël auront lieu la même journée. Le déjeuner débute à 7h et se poursuivra jusqu’à midi, tandis que le blitz débutera à 10h et ce jusqu’à 19h. Les membres du Club Lions serviront le déjeuner pour lequel une contribution minimale de 10$ est demandée.

De plus, les deux événements regroupés se dérouleront au resto-bar Le Buckingham, situé au centre d’achat de l’avenue Lépine. Plusieurs activités sont d’ailleurs prévues, question d’amuser petits et grands: prestations musicales et présence du Père-Noël, pour ne nommer que celles-là.

La TVC Basse-Lièvre sera également présente cette année afin d’y tourner une émission spéciale.

Soirée de reconnaissance à L’Ange-Gardien

Depuis quelques années, la municipalité de L’Ange-Gardien présente une soirée de reconnaissance de ses citoyens qui ont, par leurs actions ou leurs réussites, fait rayonné la municipalité. C’est suite à la réunion régulière du conseil municipal, lundi le 4 novembre dernier, que ces nombreuses reconnaissances ont été décernées. Animée par Cindy Fullwood, agente de communication à la municipalité, cette soirée a permis au maire Marc Louis-Seize de remettre une quarantaine de certificats aux citoyens méritants, prenant au passage quelques photos souvenir.

Également, la municipalité tenait à remercier les gagnants du concours de photos du calendrier municipal 2020. La participation a été soutenue et les clichés très représentatifs de la beauté présente dans la ville. De plus, les participants au programme d’embellissement se sont vus remettre une plaque leur décernant une cote en Angélonias.

Plusieurs types d’actions ou de réalisations ont été soulignées. Allant d’exploits sportifs aux implications communautaires et sociales, en passant par la réussite d’une jeune entreprise, tous ont pu être reconnus chacun leur tour.

Voici donc la liste complète des récipiendaires.

  • La Ferme Chapeau Melon: François Biron, finaliste au concours Tournez-vous vers l’excellence de la Financière agricole du Québec
  • Le Club Vie Active de L’Ange-Gardien pour l’implication communautaire de l’organisme ainsi que son impact sur la santé et le bien-être de la population aînée
  • Éric Antoine pour son dévouement dans le cadre des démarches pour l’obtention du financement pour la construction de la future école des Grands-Pins
  • Brigitte Boisvert, première femme québécoise à avoir participé au Championnat mondial de cowboy extrême au Texas
  • Jeux du Québec 2019 :
    • Méganne Lauzon, curling féminin
    • Samuel Carrière, curling masculin
    • Antoine Dambroso, curling masculin
    • Thomas Lauzon, curling masculin
    • Benoit Forget, hockey masculin
    • Lily-Rose Comptois, patinage de vitesse
    • Jérôme Lacroix, patinage de vitesse
    • Émilie Forget, patinage de vitesse
  • Concours photo pour le prochain calendrier municipal
    • Pour la page couverture :
      • Richard Chartrand
      • Julie Charette
      • Marie-Claude Bisson
    • Janvier : Danik Pelletier
    • Février : Josiane Provost
    • Mars : Scott Hutton
    • Avril : Christian Caron
    • Mai : Denis Chantigny
    • Juin : Béatrice Brassard
    • Juillet : Jean Alain
    • Août : Linda La Salle
    • Septembre : Roseline Ackaoui
    • Octobre : Normand Duchesne
    • Novembre : Stéphane Thibodeau
    • Décembre : Christine Lafontaine
  • Programme d’embellissement
    • 1 angélonia
      • Marc et Jo-Anne Robert
      • Jean Alain
      • Karina Desjardins
      • Pier-Guy Larochelle
      • Honorina Rodrigues
      • Dominique Caron
    • 2 angélonias
      • Tania Grondin
      • Mario Faucher
      • Micheline Denis
      • Denis Labrosse
      • Rachel Carrière
      • Patrice D’Aoust
      • Johanne Clément
    • 3 angélonias
      • Gilles Laniel
      • Nancy Anne Renaud
      • Sandra Miller
      • Chantal Lacombe
    • 4 angélonias
      • Carole Meloche
    • 5 angélonias
      • Judith Sanche
      • Francine et Germain Durocher

Exposition de photos au CPSP

Le Centre de Placement Spécialisé du Portage (CPSP) inaugurait aujourd’hui une exposition de photos frappantes sous le thème de la difficulté à se trouver un emploi après une sentence criminelle. Profitant de leur journée portes ouvertes, ils ont pu montrer au public ces portraits exposant la difficile réalité de plus de 950 000 personnes au Québec. Mettant en vedette les employé du centre, dont le directeur général Patrick Pilon, ils ont pu se mettre dans la peau de leurs clients l’instant de quelques clichés. C’est la photographe Janie Therrien qui a mis en scène et photographié ses collègues dans différentes situations.

Parallèlement à cette exposition, une campagne nationale de sensibilisation à l’embauche des personnes judiciarisées a été dévoilée. En période de pénurie de personnel, la clientèle judiciarisée peut donner un coup de pouce à plusieurs entreprises, selon M. Pilon. Cependant, un récent sondage interne du CPSP montrait qu’environ 60% des entreprises interrogées était rébarbatives à l’embauche de telles personnes. M. Pilon espère qu’une campagne comme celle-ci puisse mettre en lumière des gens volontaires à travailler et à réinsérer la société. Il est convaincu que c’est la meilleure façon d’éloigner la clientèle judiciarisée de la récidive. M. Pilon était d’ailleurs sur nos ondes récemment, dans le cadre de l’émission Tribune Locale, où nous abordions le sujet de la pénurie de main d’oeuvre.

Les portes ouvertes ont lieu ce mardi 15 octobre jusqu’à 20h, au CPSP, situé au 59 rue Marengère à Gatineau. Pour en connaitre plus sur le Centre et ses services, dirigez-vous vers leur site Internet au cpsp.ca .

L’escouade Anti-Gaspillage Alimentaire récompensée

L’escouade Anti-Gaspillage Alimentaire de la Table de Concertation sur la Faim et le Développement social de l’Outaouais a remporté cette semaine le prix du public du concours Demain le Québec 2018, de la fondation David Suzuki.

L’équipe veille à redonner des denrées alimentaires invendues toujours saines et se fie à ses différents partenaires commerçants ainsi qu’à de nombreux bénévoles pour mener ses opérations.