Transfert de services sur la rue Georges confirmé

Nous vous affirmions, il y a quelques jours, (voir article) qu’une nouvelle clinique était en préparation sur la rue Georges, dans le secteur Buckingham. Jusqu’à aujourd’hui, le CISSS de l’Outaouais n’avait rien mentionné publiquement sur ce possible point de service.

Or, dans un communiqué émis en fin d’après-midi, nous avons eu droit à quelques précisions. Dans le but de protéger l’ensemble des usagers n’étant pas affectés par le coronavirus, les services généraux de santé du CLSC Vallée-de-la-Lièvre qui étaient donnés à l’hôpital de Papineau, seront transférés au 110 rue Georges, d’ici le 7 avril.

Pour prendre rendez-vous, la population doit composer le au 819-966-6605 poste 339900. Cela permettra aux usagers de ne pas se présenter en milieu hospitalier et donc, d’éviter de potentiels cas de Covid-19.

Nouvelle clinique sur la rue Georges [suivi]

Dans la nouvelle de ce matin, nos sources nous indiquaient qu’une clinique était en préparation sur la rue Georges. En point de presse, cet après-midi, la présidente directrice générale adjointe, madame France Dumont, confirmait qu’il y avait des cliniques de dépistages du Covid-19 en préparation, mais qu’aucune clinique pour des cas non-reliés au virus était en gestation, ce qui contredit nos informations préalables.

La fonction finale de cette clinique sera déterminée dans les prochains jours et peut encore changer selon la PDG adjointe.

Nouvelle clinique temporaire sur la rue Georges?

Plusieurs sources anonymes nous ont révélé qu’une nouvelle clinique temporaire verrait le jour sur la rue Georges, afin d’éviter la contagion possible au Covid-19 en se rendant à l’hôpital. Cette clinique servirait en fait à diagnostiquer les patients qui souffrent d’autres maladies non-reliées au coronavirus. Lors de notre passage devant les locaux présumés, nous avons pu voir des travailleurs qui s’afféraient à terminer ce qui avait tous les airs, vu de l’extérieur, d’une clinique médicale. Selon nos sources, c’est d’ici les prochains jours qu’aura lieu l’inauguration de ce local.

Aucune confirmation, aucun démenti

Lorsque joint au téléphone, l’agente d’information du CISSS de l’Outaouais, Patricia Rhéaume, n’a pas confirmé les dires de nos sources. Cependant, aucun démenti formel n’a été prononcé. On nous indiquait travailler à l’efficacité et la sécurité du réseau de santé et que des annonces pourraient venir .

La question a été posée mercredi le 1er avril en après-midi. Veuillez consulter le suivi pour de plus amples détails.

La Fondation Santé Papineau reporte d’un an son tournoi de golf

En raison de la situation actuelle, la Fondation Santé Papineau a annoncé sur sa page Facebook en fin d’avant-midi qu’elle reportait d’un an la 30è édition de son tournoi de golf V.I.P., devant avoir lieu le 5 juin prochain.

C’est donc le 4 juin 2021 que les joueurs pourront participer à ce qui avait été annoncé plus tôt cette année comme un retour aux sources, avec plusieurs éléments du passé faisant un retour, tels la cornemuse jouée au départ.

La Fondation est présentement à amasser des fonds pour soutenir des initiatives de remerciement des employés de la santé, durement éprouvés pendant cette crise. Vous pouvez donner sur la plateforme jedonneenligne.org.

Un portail pour le bénévolat

Depuis plusieurs jours, le premier ministre François Legault demande, à ceux qui le peuvent, d’offrir quelques heures à des organismes communautaires, afin de combler les manques dus aux restrictions liées à la Covid-19.

Portail unique

Un portail réunissant bénévoles et organismes a donc été créé. Le site jebenevole.ca a été mis en ligne et vous pouvez vous y inscrire pour donner de votre temps. Comme l’a spécifié François Legault en point de presse aujourd’hui, le site a connu un engouement tel qu’il était indisponible hier. Cependant, nous avons pu constater aujourd’hui qu’il était fonctionnel.

Le site fonctionne comme un site d’emploi régulier. Vous pouvez vous inscrire en tant que bénévole ou organisme. Pour l’instant, quelques demandes de bénévoles sont actives en Outaouais, dont certaines ont déjà trouvé preneur.

CAGA: La popote roulante double

Depuis le début des restrictions gouvernementales, la popote roulante du Centre Action Génération des Aînés de la Lièvre (CAGA) a connu un gain de popularité certain. La directrice générale du CAGA, Michelle Osborne, nous dévoilait en entrevue téléphonique que la distribution de repas avait doublé. On y livre maintenant autour de 80 repas par jour.

Le congelé à la rescousse

Évidemment, il serait difficile de livrer autant de repas chaud. Cependant, Mme Osborne nous confiait que les repas congelés facilitaient beaucoup la tâche. Lors d’une livraison, il est possible d’apporter des repas pour quelques semaines, voire même un mois, ce qui accélère la distribution. Le territoire de couverture étant très grand, procéder autrement causerait un problème de logistique important.

Un autre facteur qui permet à la livreuse de faire plus de livraisons est la distanciation exigée par le gouvernement. À l’habitude, ceux qui distribuent les repas passent plus de temps que celui alloué à une simple livraison. Ceux-ci vont discuter avec les aînés, vérifier que les gens vont bien et les aider s’ils ont à accomplir un tâche (vider la poubelle, par exemple). La méthode a aujourd’hui changé. Les personnes âgées doivent mettre une glacière à l’extérieur dans laquelle on y déposera les repas et les récupérer une fois la livraison terminée.

Michelle Osborne, directrice générale CAGA – Archives TVC
Gestion des bénévoles

Le premier ministre Legault réitère à tous les jours le besoin de bénévoles dans les organismes communautaires. Au CAGA, 22 des 25 bénévoles habituellement disponibles sont âgés de plus de 70 ans, donc ils ne peuvent plus donner de leur temps.

L’appel du premier ministre a été entendu et plusieurs se sont portés volontaires pour aider le CAGA. Par contre, ce qui complique la tâche pour madame Osborne et son équipe est l’approbation de ceux-ci. Pour travailler avec une clientèle à risque, le gouvernement exige de filtrer les nouveaux bénévoles. Or, ce processus peut prendre jusqu’à deux semaines en temps normal. Michelle Osborne nous avouait être en discussion avec certaines instances afin d’accélérer le mécanisme de vérification.

Un appui de taille

La hausse de la demande de repas exige une accélération de la production de ceux-ci. Le traiteur Les Filles de Laurier, se concentre donc à la production de repas pour le CAGA. La directrice générale du CAGA était heureuse de l’appui du commerce de Buckingham.

Heures d’ouverture modifiées

Jusqu’à nouvel ordre, les bureaux du CAGA seront ouverts de 8h à midi, du lundi au vendredi. Vous pouvez les joindre au 819-281-4343.

Gatineau ouvre un autre centre pour sans-abris

En ce temps de confinement, le CISSS de l’Outaouais, en partenariat avec la Ville de Gatineau et les organismes communautaires en itinérance, annonce aujourd’hui qu’un nouveau refuge pour sans-abris ouvrira ses portes temporairement au centre communautaire Père Arthur-Guertin. Afin d’assurer la sécurité des sans-abris par rapport à la COVID-19, le Gîte Ami offrira 43 lits au lieu de 55 et le nouveau refuge aura 45 lits. Un total de 88 lits seront donc mis à la disposition des personnes en situation d’itinérance.

2 millions pour les banques alimentaires

Dans la foulée des mesures prises afin d’atténuer les impacts de la COVID-19, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé hier une aide de 2 M$ attribuée aux Banques alimentaires du Québec. Dans le but de soutenir l’organisme à accomplir sa mission d’aider les personnes en situation de vulnérabilité, cette somme est octroyée et sera distribuée par l’organisme à ses différents partenaires locaux selon son évaluation des besoins.

Cette somme vise à aider les banques alimentaires dû à la hausse des besoins et pourra être utilisée afin de se procurer des denrées ou ajouter de la main-d’oeuvre. Aussi, d’autres organismes ayant des besoins en denrées alimentaires pourraient en bénéficier.

« Inévitablement, les besoins d’aide alimentaire seront plus importants au cours des prochaines semaines. Dans ce contexte, plus que jamais, le réseau des Banques alimentaires du Québec jouera un rôle essentiel. Cette aide financière d’urgence permettra d’augmenter l’aide offerte et d’ainsi alléger le fardeau de nombreuses familles. Je tiens à souligner les efforts déployés actuellement par les organismes afin de soutenir les communautés et les personnes en situation de vulnérabilité, partout au Québec. »

Danielle McCann, ministre de la Santé et des Services sociaux

Cette somme pourrait être bonifiée, dépendamment de l’évolution de la situation.

Fondation Santé Papineau: levée de fonds pour les travailleurs du CISSSO

La Fondation Santé Papineau a annoncé aujourd’hui organiser une levée de fonds afin de soutenir des initiatives de gratitude envers les employés du CISSS de l’Outaouais. Vous pouvez donner sur la page de la fondation sur le site jedonneenligne.org.

Chaîne de messages

En plus de la levée de fonds, une chaîne de messages réconfortants est lancée. Vous pouvez envoyer des messages pour les travailleurs des hôpitaux, des CLSC et des CHSLD à l’adresse suivante: fondation_ch_papineau@ssss.gouv.qc.ca.

Un groupe d’entraide pour les personnes confinées

Un groupe d’entraide communautaire sans but lucratif offre aux personnes en difficulté une aide spéciale dans la crise du COVID-19. Les personnes âgées, affaiblies par la maladie, confinées à la maison ou encore atteintes du COVID-19, peuvent faire appel à ce groupe de bénévoles. Ce service est offert uniquement aux résidents de Buckingham et Masson-Angers.

Le groupe d’entraide offre plusieurs services, comme aller faire les courses, aller chercher l’épicerie ou même avoir des conversations téléphoniques pour briser l’isolement et l’ennui. Tous les services sont offerts gratuitement.

Pour toute demande de renseignement, vous pouvez contacter Émilie Parisé au 819-986-3219 ou par courriel au secretariat@paroisseangegardien.com.