Trois élèves de ESHG finalistes de La Plume étudiante de l’Outaouais

À l’occasion du Gala d’excellence de La Plume étudiante de l’Outaouais, les finalistes de chaque école ont été dévoilés aujourd’hui sur la page Facebook de l’événement. Malheureusement, la 18è édition du gala n’a pas eu lieu comme prévu, à cause des mesures gouvernementales. En ce qui a trait à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin, 3 étudiants ont été choisis parmi les finalistes.

Il s’agit de Virginie Clément pour son texte « Le succès, c’est relatif« , Mégane Mongeon avec « Le PEI à l’école secondaire Hormisdas-Gamelin » et « Soyons gentils » d’Émilie Désaulniers.

Étant donné que la soirée ne peut avoir lieu encore, les lauréats seront connus dans la 5è édition de La Plume étudiante de l’Outaouais, publiée dans le journal Le Droit du samedi 6 juin prochain.

Gatineau soutient 26 organismes en baissant leurs loyers

Dans le but d’alléger la pression financière qui pèse sur les organismes, la Ville de Gatineau a décidé d’alléger de 75% le coût du loyer de 26 locataires externes. Ceux-ci n’ayant pas été jugées essentiels par le gouvernement, ont connu des pertes de revenus importantes dans les derniers mois. Ces réductions prendront effet pour les mois d’avril, mai et juin 2020. La mesure coûtera à la Ville la somme de 70 000$ avant taxes.

De plus, la Ville reporte l’échéance du paiement d’un permis d’affaires. Cette mesure touche près de 4000 permis actifs.

Une prolongation de 26 jours pour les permis de construction a également été consentie. Pour les permis de construction d’unités résidentielles émis entre le 27 septembre 2019 et le 20 avril 2020, les travaux pourront commencer dans les 206 jours au lieu des 180 habituels.

Pour les autres permis de construire émis entre le 27 septembre 2019 et le 11 mai 2020, un délai de 47 jours a été accordé. Les travaux devront commencer dans les 227 jours suivants la date d’émission.

« La situation financière de la Ville est saine et elle est bien positionnée pour ce type de situation. Toutefois, force est de constater qu’il y aura des dépenses importantes et un manque à gagner à combler après la crise. La Ville suit l’évolution de la situation de très près et prend les décisions nécessaires pour soutenir la population, les entreprises et les organismes. Le but est de faciliter la tâche de tout un chacun »

Cédric Tessier, Président du Comité exécutif

SPVG: Recherche de victimes de leurre d’enfant

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) est à la recherche de victimes de leurre d’enfant. Un résident de Gatineau de 35 ans, M. Rock Sanscartier, aurait pris contact avec des mineurs via la plateforme de jeu Fortnite. Celui-ci aurait ensuite demandé des photos sexuellement explicites.

Modus operandi

Une fois le premier contact établi sur la plateforme de jeu en ligne Fortnite, M. Sanscartier aurait communiqué avec ses victimes via Messenger, puisque les comptes des usagers Fortnite sont souvent reliés à leurs comptes Messenger.

Dans un cas en particulier, il y aurait eu proposition d’argent en échange de photos explicites de la victime mineure. Le pseudonyme de M. Sanscartier sur Fortnite est « Explicit Qc 420-62 ». Son profil Facebook laisse voir sa vraie identité.

Jusqu’à date, l’enquête a permis de démonter qu’il aurait invité des personnes mineures à son domicile du secteur Buckingham.

Rock Sanscartier
Photo du profil Facebook de
Rock Sanscartier
Appel à la prudence et la vigilance

Le SPVG rappelle aux parents et adolescents d’être vigilants sur les plateformes de jeux en ligne ou les applications de messagerie. Il est recommandé de vérifier les ordinateurs et téléphones intelligents des enfants et adolescents pour savoir si tous les contacts sont des gens qu’ils connaissent réellement.

Il est également recommandé de discuter de cette réalité avec les enfants afin de les informer qu’il faut dénoncer ce genre de comportement. La vigilance des familles est d’autant plus importante avec la situation actuelle qui laisse beaucoup plus de temps aux enfants et adolescents pour jouer en ligne.

Les SPVG invite toutes les personnes pensant avoir été victime de Rock Sanscartier à porter plainte auprès de son service de police local ou à communiquer au 819-243-INFO (4636), option 5.

Écoles: plan de réouverture annoncé la semaine prochaine

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé aujourd’hui qu’il allait déposer un plan pour la réouverture graduelle des écoles. Il a du même coup confirmé que les parents ne désirant pas envoyer leurs enfants dans le milieu scolaire pourraient les garder à la maison. Aucune date n’a encore été précisée pour la réouverture ou encore pour le dépôt du plan. Cependant, les associations de professeurs ont indiqué avoir besoin d’au moins deux semaines de préparation avant de rouvrir. Alors que la date du 4 mai originalement proposée est désormais exclue, on ignore si la mi-mai pourrait être envisageable. François Legault s’est avancé, hier, à dire qu’il n’y aurait probablement pas d’école cet été. Les écoles ouvriraient donc l’équivalent d’un mois ou moins.

Pour les entreprises

Depuis le début du confinement, plusieurs entreprises se sont vues forcées de fermer leurs portes, créant ainsi plusieurs centaines de milliers de chômeurs temporaires au Québec. Bien que ceux-ci aient été encouragés à aller aider nos agriculteurs, certains entrepreneurs se demandent quand ils pourront ouvrir leurs portes de nouveaux. En même temps que le plan pour la réouverture des écoles, le premier ministre a ajouté qu’il allait déposer un plan pour les entreprises. Certains scénarios sont aussi à l’étude pour des régions peu touchées comme le Bas St-Laurent. Avec présentement 219 cas totaux, dont la moitié (108) sont rétablis, l’Outaouais fait bonne figure au prorata de sa population. En dehors de l’île de Montréal, de Laval et de la Montérégie, la situation ailleurs au Québec est sous contrôle, selon François Legault.

Aide aux PME: 3,1 M$ pour ID Gatineau

Investissement et Développement (ID) Gatineau sera le gestionnaire du programme « Aide d’urgence aux PME », nous apprenait son directeur général, Jean Lepage. C’est un montant de 3,1 M$ qui sera donc distribué aux PME de Gatineau. Concrètement, sous certaines conditions, les petites et moyennes entreprises de la ville pourront obtenir une somme ne dépassant pas 50 000$, afin de leur donner des liquidités dans leurs fonds de roulement pour se relever de la crise.

Un webinaire gratuit pour les entrepreneurs aura lieu ce jeudi à 15h30. Me Michèle Lafontaine, notaire chez PME INTER Notaires répondra aux questions de ceux-ci. Entre autres, on y parlera d’annulation de baux commerciaux, de la réintégration des employés et d’hypothèques.

Les entrepreneurs de Gatineau ayant des questions ou besoin d’aide peuvent toujours composer le 819-921-1477.

Gatineau ferme les modules de jeu et les terrains sportifs

Dans le but de freiner la propagation du virus, la Ville de Gatineau a décidé aujourd’hui de fermer les structures, les aires de jeu et les terrains sportifs jusqu’à nouvel ordre. L’accès au parc pour marcher, courir et promener son chien demeure ouvert, mais les mesures de distanciation devront être appliquées. On demande également de ne pas utiliser le mobilier urbain, comme les tables à pique-nique et les bancs dans les parcs et ailleurs.

Parcs à chiens

Tous les parcs à chiens sont désormais fermés à l’exception de trois, situés aux endroits suivants: parc de la Technologie dans le secteur Hull, parc Lamarche dans le secteur Gatineau et parc du Lac-Beauchamp dans le secteur Gatineau. De plus, les chiens doivent demeurer en laisse dans ces endroits.

La Ville mettra en place la signalisation nécessaire afin de bien informer la population.