Skip to main content

Historique

Depuis 1972, la TVC Basse-Lièvre dessert la ville de Buckingham. Elle offre une télévision différente et axée sur l’information locale. Voici les faits marquants de près de 50 ans d’histoire.

La TVC voit le jour sous le nom de TVC 5 et diffuse sur le canal 5 du câble

1973

Le 5 février 1973, TVC embauche André Soucy comme premier coordonnateur. Quelques années plus tard, la ville de Masson est désormais reliée au câble, et peut désormais voir les émissions produites par TVC 5.

Philippe Gendron, Jean-Pierre Trudel et André Soucy lors du Blitz 1982

2013

En 2013, la TVC franchit un pas énorme en passant de la technologie analogique au numérique haute-définition. Elle produit désormais du contenu en HD et ses émissions sont diffusées au canal 9 de Vidéotron ainsi qu’au 609 sur les ondes de MAtv Outaouais. Ses émissions sont aussi accessibles sur internet grâce à la plateforme de diffusion Youtube.

1972

En Mars 1972, un comité de huit personnes lance l’idée d’une télévision communautaire pour desservir la ville de Buckingham. Au mois d’avril, la TVC diffuse sa première émission au canal 5. D’abord installé sur la rue Principale à Buckingham, le studio de TVC 5 déménage au sous-sol du presbytère de la paroisse St-Grégoire-de-Nazianze le 1er juin 1972 où elle se trouve encore aujourd’hui.

André Soucy, premier coordonnateur de la station

1980

Les premières émissions couleurs sont présentées en 1980. Trois ans plus tard, elles seront désormais diffusées au canal 3. TVC 5 change de nom pour devenir B.M-A. Inc. en 1993. La station change de nom une fois de plus en 2009 pour devenir TVC Basse-Lièvre.

André Soucy, premier coordonnateur de la station