Autres accusations suite au feu de la rue Paluck

Suite au décès de l’homme dans la trentaine hospitalisé pour de graves blessures, les policiers du Service de police de la Ville de Gatineau ont procédé une autre fois à l’arrestation d’une femme de 39 ans dans le dossier de l’incendie d’un immeuble à logements de la rue Paluck dans le secteur Buckingham.

L’incendie qui s’était déclaré dans la nuit du 31 août 2019 avait alors fait cinq blessés. Trois d’entre elles, soit un adulte et deux enfants avaient subi d’importante blessures. Un bébé de trois mois qui se trouvait parmi les blessés graves avait finalement succombé à ses blessures plus tard le même jour. Les deux autres personnes étaient blessées sérieusement, mais on ne craignaient pas pour leurs vies.

La première arrestation de la femme, alors âgée de 38 ans, s’était produite le 25 octobre 2019. Le SPVG annonçait alors que suite au décès du bébé de trois mois, des accusations d’homicide involontaire étaient portées contre elle en plus de celles d’incendie criminel entraînant des dommages matériels et d’incendie criminel mettant en danger la vie humaine. Elle avait alors été remise en liberté sous conditions.

Le femme, aujourd’hui âgée de 39 ans comparaîtra sous peu devant la Cour du Québec. Le SPVG poursuit son enquête en partenariat avec la Direction de la protection de la jeunesse concernant les autres enfants impliqués dans le dossier. L’enfant alors âgé de deux ans demeure toujours dans une institution spécialisée, car son état demande encore des soins.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *