Guignolée des médias: plus de 7000$ à La mie de l’entraide.

Au lendemain de la guignolée des médias, l’organisation a révélé les chiffres pour la cueillette de dons du 5 décembre. En Basse-Lièvre, c’est 7 299,55$ qui ont été récolté auprès des citoyens. De plus, près de 120 kg de denrées sont arrivés dans les locaux de La mie de l’entraide. En entrevue téléphonique, Nathalie St-Amour, directrice de l’organisme se disait ravie de la générosité des gens, même si cette année a vu les recettes de la guignolée baisser par rapport à l’année dernière. Il faut aussi ajouter à cette récolte, plus de 250 kg de denrées offertes par le Centre Action Génération des Ainés de la Lièvre, sans compter la guignolée des Chevaliers de Colomb.

Hausse des prix

Les récentes nouvelles sur la hausse du panier d’épicerie pour 2020 font dire à Mme St-Amour qu’il faudra redoubler d’ardeur dans son organisme, car la clientèle risque d’augmenter. L’éducation à la consommation et à la cuisine sont des priorités pour La mie de l’entraide, qui offre des ateliers de cuisine collectives une fois par semaine.

Une porte toujours ouverte

Une nouveauté cette année, il n’y aura pas de fermeture complète pendant le temps des Fêtes. L’organisme sera ouvert en avant-midi, sur rendez-vous du 23 décembre au 3 janvier. Pour Nathalie St-Amour, fermer complètement pendant 2 semaine était inconcevable. C’est donc grâce à la générosité de son équipe et de ses stagiaires que l’organisme pourra demeurer en opération. De plus, elle tient à remercier un précieux donateur, le IGA de la rue Georges à Buckingham, pour leur partenariat dans la récupération de denrées, qui continuera pendant les Fêtes.

Un automne de générosité

C’est donc près de 15 000$ en argent qui a été donné à La mie de l’entraide cet automne. Il faut rappeler que la campagne des biscuits sourire de Tim Hortons de la région avait amassé près de 7500$. Ces campagnes donnent un souffle à l’organisme aux besoins toujours grandissants en leur permettant de consolider certains postes budgétaires et ainsi pouvoir redonner aux citoyens dans le besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *