Québec ajoute 5,3 M$ en soutient à l’industrie forestière

Depuis la fermeture de l’usine Fortress de Thurso, l’industrie forestière vit des moments difficiles. Le gouvernement du Québec réagit en annonçant une aide maximale de 5,3 M$, afin de couvrir les frais additionnels engendrés par le transport du bois vers l’usine de Domtar située à Windsor, en Estrie. Cette mesure temporaire vise donc à soutenir l’industrie forestière de l’Outaouais et des Laurentides, le temps qu’une solution permanente soit mise en place.

Cellule d’intervention spéciale

Le gouvernement Legault, visant à trouver une solution durable à cette crise dans l’industrie forestière de l’Outaouais et des Laurentides, mettra sous peu en place une cellule d’intervention spéciale. Cette cellule réunira autant intervenants régionaux et gouvernementaux que représentants de l’industrie afin de trouver une solution à long terme pour assurer la pérennité des opérations forestières dans ces deux régions.

« En tant que député de Papineau, je suis fier de faire partie d’un gouvernement d’action qui est à l’écoute des besoins des citoyens de l’Outaouais. Le 18 novembre dernier, j’ai participé avec des acteurs forestiers et des élus tant fédéraux, provinciaux et régionaux que municipaux à une rencontre de travail afin de trouver, ensemble, des solutions à la crise qui secoue actuellement l’industrie forestière dans notre région. Au cours des derniers jours, j’ai travaillé avec acharnement avec mes collègues à mettre en place des mesures afin de répondre aux préoccupations soulevées par le milieu. Je suis donc satisfait des mesures que nous livrons aujourd’hui, mais ce n’est pas terminé et nous continuons présentement le travail pour assurer la pérennité de ces entreprises. » , a déclaré Mathieu Lacombe, député de Papineau.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *