Élections 2019: Lauzon gagne un vote serré

Dès l’ouverture des premières boîtes de scrutin, une lutte à deux s’est dessinée dans Argenteuil-La Petite-Nation. Après s’être échangé la tête au fil du dépouillement des votes, c’est finalement le député sortant Stéphane Lauzon qui a remporté le siège sur le bloquiste Yves Destroismaisons. Cependant, la majorité de M. Lauzon n’est que de 672 voies. Il a pu compter sur l’appui de 18 759 électeurs contre 18 087 pour M. Destroismaisons. M. Lauzon, tout comme son chef, devra composer avec un gouvernement libéral minoritaire.

Situation plus complexe pour Trudeau

Alors qu’à la dissolution du parlement Justin Trudeau bénéficiait d’une majorité, il en est tout autrement ce matin. Avec 157 députés élus, il se retrouve en position de minorité face aux autres partis. La remontée du vote bloquiste, qui a fait élire 32 députés, fait la différence dans la balance pour M. Trudeau. Il devra donc travailler de pair avec le Bloc Québécois ou encore le NPD s’il désire gouverner longtemps.

De son côté, le NPD a perdu pratiquement tous ses appuis au Québec. Le seul à avoir résisté est Alexandre Boulerice, dans Rosemont-La Petite-Patrie, avec une confortable avance de plus de 10 000 voies. Sa collègue Ruth Ellen Brosseau, dans Berthier-Maskinongé, n’a pu conserver son poste de députée. La vague bloquiste l’aura délogée par un peu plus de 1500 voies.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *