Élections 2019: Une rencontre axée sur l’environnement

Le Regroupement des Gens d’Affaires de la Basse-Lièvre a été l’hôte d’une rencontre des candidats à l’élection fédérale du 21 octobre prochain, hier soir, à la salle de la Légion de Buckingham. Celles et ceux qui désirent remporter le siège de député d’Argenteuil-La Petite-Nation étaient tous présents.

L’environnement a été au cœur des présentations de chacun des candidats, y allant des orientations générales de leurs partis respectifs et aussi de leurs plans pour la région.

En période de questions, le 6è lien a été abordé par Marc Carrière, conseiller du secteur Masson-Angers à la Ville de Gatineau. Le sujet a rapidement dévié sur l’importance, avant de construire un 6è lien, d’améliorer le transport en commun entre Gatineau et Ottawa. Le seul se portant d’emblée en faveur du 6è lien a été Stéphane Lauzon, député sortant du parti Libéral. Également, le dossier de la qualité des infrastructures a été soulevé par certains. Le candidat du Parti Populaire du Canada, Sherwin Edwards a mentionné que son parti désirait redonner aux provinces une partie des revenus de la TPS pour les aider à rebâtir leurs infrastructures déficientes. La candidate du NPD, Charlotte Boucher Smoley, a mentionné que son parti voudrait doubler les fonds accordé aux infrastructures de manière récurente. Marie Louis-Seize, du Parti Conservateur, est elle aussi en faveur de l’amélioration du service de transport en commun. Marjorie Valiquette, du Parti Vert, a suggéré l’intégration d’un réseau de transport en commun sur rail dans la région, qui permettrait aux usagers de se déplacer partout en province et ce rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *