Du sport dès le 20 mai

Lors d’une conférence de presse cet après-midi, la ministre déléguée de l’éducation, Isabelle Charest, a annoncé la reprise graduelle de certaines activités sportives individuelles ou à deux, telles que le cyclisme, le tennis, la nage en haut vive (ex: dans un lac), la pêche à la journée et surtout le golf. Ces activités pourront se faire partout au Québec, incluant la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), dès le 20 mai. Elles ont été sélectionnées pour leur facilité à conserver une distance entre les participants. Les parcs de la SEPAQ ouvriront également à cette date, mais que pour des activités journalières.

Madame Charest a tenu à spécifier que ces activités sportives et de plein air doivent se pratiquer en respectant les règles de distanciation sociale. Elle a également rappelé que la pratique du sport n’est pas une raison valable de voyager entre les régions et de faire des rassemblements. C’est pour cette raison que les villes de la CMM auront droit de pratique des activités sportives en même temps qu’ailleurs au Québec.

Critères précis

Cinq critères servent à déterminer si une activité peut être autorisée ou non.

  • La distanciation physique de 2 mètres durant l’activité.
  • Le lieu de pratique.
  • Le type d’équipement requis. Y a-t’il partage d’équipement ou non.
  • Le contexte de pratique; libre ou en groupe
  • Les déplacements nécessaires pour la pratique du sport
Pas de hockey cet été… à date

Comme les rassemblements sont interdits, madame Charest a confirmé que selon les normes actuelles, la saison du Canadien de Montréal ne pourrait pas avoir lieu au Centre Bell.

Par contre, le docteur Richard Massé a fait allusion à d’autres méthodes, comme la quarantaine, qui pourrait être envisagées. Tout demeure encore dans un flou, car la situation évolue rapidement.

Et pour le golf

Le sport étant relativement facile à adapter aux nouvelles réalités a été autorisé dans cette première phase de déconfinement du sport. Des mesures ont d’ailleurs été mises en oeuvre afin de diminuer les possibilités de transmission du virus. Le golf à 4 est également autorisé selon les mesures actuelles, en maintenant la distanciation de 2 mètres.

Rien pour le camping encore

Le camping est une activité très populaire au Québec et avec l’été qui arrive, beaucoup se demandent s’ils pourront aller dans les différents terrains. Pour l’instant, plusieurs interrogations sont encore sur la table, notamment pour l’utilisation des lieux communs, par exemple les blocs sanitaires. Le ministère du Tourisme travaille afin de permettre l’ouverture des terrains de campings, mais n’a pas de date d’ouverture précise à annoncer.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *