Salle de Classe 2

Seules les écoles primaires ouvriront

Certains parents attendaient avec impatience le plan du gouvernement concernant la réouverture des écoles. Le point de presse quotidien de François Legault a été marqué par l’annonce que les écoles primaires du Québec allaient rouvrir le 11 mai dans certaines régions et le 19 mai pour la grande région métropolitaine de Montréal. Toutes les autres écoles, que ce soit au niveau secondaire, collégial ou universitaire, demeureront fermées jusqu’au début de la prochaine année scolaire à la fin août. Le gouvernement se garde par contre un droit veto si la situation dans les écoles primaires devenait hors de contrôle. Plus de précisions seront apportées en point de presse cet après-midi par le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge et le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe.

Cette décision a été prise notamment pour aider les enfants avec des problèmes d’apprentissage variés. Ceux-ci, selon le premier ministre, ont besoin d’un encadrement particulier.

Toutes les autres écoles fermées

Tous les autres niveaux d’éducation seront fermés jusqu’en septembre. François Legault a affirmé que les autres étudiants utilisent notamment beaucoup les transports en commun pour se rendre à leurs cours, ce qui accentue le risque de transmission communautaire. De plus, il a aussi déclaré que ceux-ci se servent des différentes plateformes de communication pour accéder au milieu scolaire et que plusieurs le font à l’heure actuelle.

L’ouverture se fera de façon graduelle et volontaire avec comme canevas la prudence. Les parents qui ont des maladies chroniques sont priés de garder leurs enfants à la maison, compte tenu des risques pour leur santé.

Ouverture plus rapide qu’en Ontario

À l’instar de son voisin ontarien, le Québec a un plan plus rapide d’ouverture des écoles. Alors que l’Ontario préfère fermer ses écoles jusqu’au 31 mai, le Québec fait un peu cavalier seul à ce sujet. En période de question, le premier ministre Legault s’est défendu en disant que les chiffres du Québec étaient plus élevés qu’en Ontario à cause du nombre de tests par millions d’habitants et des méthodes d’évaluations épidémiologiques.

Et pour les entreprises…

Nous saurons demain quel sera le plan pour la réouverture des entreprises québécoises. Cependant, le directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda a affirmé que les mesures de distanciation sociale allaient être maintenues afin de préserver le contrôle sur la situation dans les hôpitaux.

Rassemblements interdits cet été

Lorsque questionné sur le sujet des rassemblements, le premier ministre a affirmé qu’il souhaitait maintenir les rassemblements intérieurs ou extérieurs interdits pour l’été.

Pour ce qui est des barrages routiers, le Dr Arruda a affirmé que dans l’éventualité d’un déconfinement, ces mesures coercitives allaient être abandonnées. Cependant, si une éclosion se produisait dans une région ou une autre, il n’est pas impossible de voir réapparaître une telle procédure.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *