Accident d’autoquad: la CNESST rend son rapport

À la suite d’un accident de travail impliquant un autoquad et causant la mort d’un assistant à la protection de la faune, le 22 juin 2019, la CNESST vient de rendre publiques les conclusions de son enquête. L’accident s’est produit dans la ZEC Bras-Coupé-Désert, près de Maniwaki et a coûté la vie à M. Jason Saumure.

Le jour de l’accident, M. Saumure patrouillait à bord de son autoquad lors de sa tournée matinale des lieux. Lors d’un déplacement sur la traverse de la Perdrix Blanche, celui-ci a perdu la maîtrise de son véhicule et en a été éjecté. C’est un passant qui a fait la constatation de l’accident, quelques instants plus tard. M. Saumure a été transporté à l’hôpital où son décès a été constaté.

Les enquêteurs de la CNESST ont retenu 2 cause pour expliquer l’accident. La première étant un écrou du bras de suspension supérieur qui s’est défait. Celui-ci, contrairement aux indications du fabricant avait été réutilisé lors d’une réparation effectuée par un concessionnaire autorisé.

La deuxième cause relève du facteur humain, car aucune directive de port de ceinture de sécurité n’était établie par l’employeur. La ceinture a été retrouvée attachée dans le dos du conducteur. Celle-ci n’a donc pu servir à retenir le travailleur à l’intérieur de son véhicule et il a été écrasé par le châssis de celui-ci.

Les conclusions

La CNESST a exigé de l’employeur qu’il mette en place une politique de port de la ceinture de sécurité de même que pour le casque. Le véhicule en question a été également mis sous scellé, afin d’effectuer une expertise mécanique. L’employeur s’est immédiatement conformé à toutes les exigences.

Pour ce qui est des établissements effectuant les réparations et l’entretien sur ce genre de véhicule, ceux-ci doivent s’assurer de respecter les directives du fabricant lorsque vient le temps de changer une pièce.

Fini l’alcool jusqu’à 3h à Hull

Le projet pilote qui a permis aux établissements du secteur Hull de servir de l’alcool jusqu’à 3h est chose du passé. Ceci veut dire que dès la nuit prochaine, tous les restaurants, resto-bars et bars du secteur Hull devront cesser d’exploiter leurs permis à 2h. Les établissements des autres secteurs de la Ville de Gatineau peuvent encore servir de l’alcool jusqu’à 3h.

Le conseil municipal aura en sa possession, d’ici le 25 février, un bilan sur ce projet pilote et pourra ainsi statuer sur les prochaines étapes.

Rappelons que c’est depuis 1997 que les établissements du secteur Hull doivent cesser la vente d’alcool à 2h tous les jours. Cette réglementation avait été mise en vigueur afin de s’harmoniser avec sa voisine, Ottawa.

C’est suite à une consultation en ligne entre décembre 2018 et janvier 2019 que ce projet pilote avait été établi; les répondants étant généralement en faveur de la prolongation. C’est donc du 17 mai 2019 au 17 février 2020 qu’aura eu lieu ce projet pilote. Suite au bilan que la Ville recevra dans les prochains jours, elle pourra décider ou non de modifier sa réglementation, dans les limites déjà établies par la Régie des alcools de courses et des jeux du Québec.

Avis de disparition: Jonathan Blanchette

Le Service de police de la Ville de Gatineau demande l’aide de la population afin de localiser M. Jonathan Blanchette, 32 ans, disparu depuis le 6 février.

Le SPVG et des membres de sa famille ont des raisons de craindre pour sa sécurité. La dernière fois qu’il a été vu par un membre de sa famille, M. Blanchette était à sa résidence. Il aurait également été aperçu dans un commerce de Gatineau.

M. Blanchette est un homme à la peau blanche, mesurant 1,85 m (6’1″), de stature athlétique. Il a les cheveux noirs courts et les yeux bruns. Il a également une barbe noire. Il s’exprime en français et en anglais. Lors de sa disparition, il portait un manteau d’hiver noir, un chandail gris, un pantalon de neige noir, une tuque noire à carreau, une cagoule noire et des bottes d’hiver noires de marque Sorel.

Toute personne pouvant détenir de l’information au sujet de Jonathan Blanchette est invitée à contacter le SPVG au 819-243-4636.

Jonathan Blanchette, 32 ans, disparu depuis le 6 février 2020

422 700$ pour les proches aidants de l’Outaouais

Le ministre Mathieu Lacombe annonce aujourd’hui une bonification des services de proximité offerts au proches aidants de l’Outaouais. C’est un total de 422 700$ qui sera donc investi dans la région afin de financer les services de répit, de soutien psychosocial, de présence-surveillance, d’information et de formation entre autres. Ces sommes seront réparties à travers le réseau d’établissements de santé et de services sociaux. Ce montant fait partie d’un investissement total de 10 M$ à travers la province afin de soutenir les proches aidants.

« Je remercie ma collègue Marguerite Blais, ministre responsable des Aînés et des Proches aidants de l’annonce d’aujourd’hui. Il s’agît d’une excellente nouvelle pour les proches aidants de l’Outaouais. Le montant de 422 700 $ octroyé contribuera à augmenter les différents services offerts aux personnes de notre région qui se dévouent pour prendre soin d’un proche. En tant que ministre de la Famille, je suis particulièrement sensible à leur situation. Notre gouvernement s’est engagé à améliorer de façon concrète la qualité de vie des proches aidants et de leurs familles, et cette annonce démontre que nous sommes en action. » 

Mathieu Lacombe, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de l’Outaouais

Cette politique sera publiée au printemps 2020 et sera suivi d’un plan d’action interministériel qui comprendra différentes mesures visant à offrir des services adaptés aux proches aidants.

Selon les statistiques, le quart de la population de 15 ans et plus est un proche aidant. En nombre, ceci représente environ 1 675 000 québécois.

Aucun cas de coronavirus au Québec

Le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, a confirmé que des cinq personnes en investigation pour des possibles cas de coronavirus, aucune n’était infectée. Actuellement, il n’y a aucun cas répertorié de coronavirus au Québec.

« Je tiens à réitérer que le réseau de la santé est prêt et bien préparé à faire face à une apparition de cas au Québec. La population ne doit pas s’inquiéter. Bien que les cinq cas soient infirmés, comme la situation épidémiologique évolue rapidement, il est attendu et normal que d’autres cas soient investigués. Le Québec a mis en place un système de détection efficace et fiable, et demeure proactif et vigilant. » 

Horacio Arruda, directeur national de la santé publique

Plusieurs mesures sont mises en place afin de diminuer les risques de propagation. Des instructions concernant le triage à l’urgence de même que la prise en charge des cas ont été acheminées au réseau, ainsi qu’à Info-Santé. Les aéroports seront également visés par des interventions ciblées auprès des voyageurs revenant de zones considérées plus à risque.

Bien que le risque pour les canadiens soit faible, les voyageurs provenant de Chine qui auraient visité la région de Wuhan sont invités à communiquer avec Info-Santé 811 en cas de doute.

Le SPVG en mode éclair

Le Service de police de la Ville de Gatineau procédera d’une manière différente cette année lors des nombreux barrages routiers à l’approche des Fêtes. Les policiers formeront des barrages éclairs, d’une plus courte durée, afin de pouvoir se déplacer et couvrir plus de territoire en une même soirée.

Le barrage éclair fonctionne de la même façon et dans le même but qu’un barrage régulier et il permet au policiers de cibler plusieurs endroits en peu de temps. Les techniques habituelles de détection de l’alcool et de la drogue chez les conducteurs seront utilisées.

Depuis le 18 décembre 2018, le Code criminel du Canada stipule que les policiers peuvent ordonner à quiconque conduit un véhicule de fournir immédiatement un échantillon d’haleine, qu’ils soupçonnent ou non que le conducteur puisse être en état de conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool ou la drogue.

Action concertée

Tous les services de police du Québec, en collaboration avec la SAAQ, vont intensifier leur présence sur les routes pendant le temps des Fêtes et ce jusqu’au 2 janvier 2020. Sous le thème : « Vous sortez? Nous aussi. », cette campagne concertée vise à cibler la conduite affaiblie par l’alcool et la drogue.

CoDeBARS en déploiement à Gatineau

Rappelons que le SPVG mettra en oeuvre le programme CoDeBARS visant à prévenir la conduite avec les facultés affaiblies par l’alcool grâce à l’identification des conducteurs désignés. Les restaurants et bars participants servirons gratuitement des consommations non-alcoolisées au conducteur désigné accompagné d’au moins deux personnes. La liste des établissements participants sera disponible sous peu au codebars.ca.

Restructuration au Service des infrastructures

Le Service des infrastructures pourra compter prochainement sur la création de 16 nouveaux postes. Avec une ville en essor, le Service doit se restructurer afin d’assurer la stabilité et la croissance des installations. Le Conseil municipal a entériné cette modification de l’organisation du travail à la dernière séance du 19 novembre.

Pour se faire deux postes ont été abolis et 16 nouveaux créés. Entre autres objectifs, la Ville entend accroître sa capacité de livraison de projets et offrir une meilleure flexibilité en cas d’imprévus. La rareté de main-d’oeuvre apporte également ses défis. Cette nouvelle mesure veut donc donner la chance au personnel de se développer dans l’organisation avec la perspective d’une plus grande rétention de celui-ci.

« Pour répondre adéquatement aux attentes des citoyens et des promoteurs, le Service des infrastructures doit pouvoir s’appuyer sur une structure organisationnelle performante. En plus d’augmenter sa capacité à livrer des projets d’envergure qui feront une différence dans la vie des citoyens, cette restructuration accroîtra la cohésion et l’agilité du Service pour qu’il puisse continuer d’innover dans sa réponse aux besoins de la collectivité », explique Cédric Tessier, président du Comité exécutif.

Les permis généraux de stationnement de nuit sont en vente

La Ville de Gatineau tient à informer tous les citoyens qu’ils peuvent se procurer un permis général de stationnement en hiver dès aujourd’hui.

Les permis sont en vente dans les centres de service et dans la Section du stationnement de la Ville de Gatineau au coût de 89$ pour la saison 2019-2020. Vous devez vous procurer ce permis pour pouvoir stationner sur la rue la nuit à compter du 1er décembre jusqu’au 1er avril.

La STO gratuite de 9h à 15h aujourd’hui

À l’occasion de la marche pour le climat qui a lieu aujourd’hui, la Société de transport de l’Outaouais a décidé d’offrir son service gratuitement dans la plage de 9h à 15h, autant sur le service régulier qu’adapté.

« À titre de leader de la mobilité durable dans la région de l’Outaouais et considérant que l’environnement est une cause qui nous tient à cœur, la STO souhaitait faire un geste concret et le plus équitable possible pour ses usagers réguliers afin de soutenir les participants à la marche pour le climat.», a déclaré la présidente de la STO, Mme Myriam Nadeau.

La STO bonifiera également son offre là où un achalandage accru est prévu. On encourage également les usagers à consulter le site web et à s’abonner à l’info-réseau, afin d’avoir les détails de l’état du réseau.