Votre actualité

Une jeune entreprise de l’Ange-Gardien vise le marché international

Publié le 23 mai 2018 par Luc Trottier Partagez: Facebook Twitter Google+

Une jeune entreprise de l’Ange-Gardien vise le marché international

Photo: (De gauche à droite) Olivier Roy, président, Les Jeux Baboon, Alexandre Iracà, député
de Papineau, Jeffrey MacHan, directeur, Direction régionale de l’Outaouais, MESI

La conception et la fabrication de jeux grand format destinés à divertir les adolescents et les adultes lors de festivals ou d’événements d’entreprises, c’est ce dans quoi l’entreprise Les jeux Baboon se spécialise depuis maintenant 5 ans.

La compagnie, dont l’atelier de production est situé sur le Chemin industriel à l’Ange-Gardien, est dirigée par Olivier Roy.

L’entrepreneur âgé de 32 ans est un amateur de sports depuis son tout jeune âge. Il y a quelques années, le fondateur et président de l’entreprise a observé un manque au niveau du divertissement pour adulte.

Il offre aujourd’hui des produits de qualité fabriqués à partir de matériaux québécois et selon un concept unique en son genre. Une dizaine de jeux sont disponibles pour le moment, comme des jeux géants de billard, de babyfoot et de hockey.

Dans le cadre de la Stratégie québécoise de l’exportation 2016-2020 et du Programme Exportation du gouvernement du Québec, le député de Papineau, Alexandre Iracà, a annoncé aujourd’hui une contribution financière de plus de 20 000 $.

Ce montant permettra à l’entrepreneur d’effectuer des missions de prospection à l’étranger, lesquelles sont évaluées à près de 51 000 $. Le concepteur de jeux, qui effectue déjà des ventes en Suisse, prévoit bientôt recourir aux services d’un spécialiste à l’exportation afin d’accroître sa présence sur le marché canadien et percer dans d’autres pays.

En conférence de presse, l’élu du comté de Papineau a indiqué être «convaincu que Les jeux Baboon établiront des partenariats d’affaires promoteurs.»

Pour plus d’informations au sujet de l’entreprise, il est possible de visiter le www.baboongames.com.

Vidéo

Commentaires