Votre actualité

Il faut continuer d’aller chez le Roi des patates frites !

Publié le 4 octobre 2016 par Mathieu Daoust Partagez: Facebook Twitter Google+

Il faut continuer d’aller chez le Roi des patates frites !

Les propriétaires du Roi des patates frites sur la rue Maclaren Est à Buckingham ont vécu une situation du moins embarrassante dernièrement.

Paul et Yolande Michaud, âgés de 76 et 72 ans respectivement, accueillent normalement de 50 à 60 clients tous les midis pour offrir notamment leur populaire poutine au fromage de Saint-Albert.

Cependant, le couple a vécu une importante baisse d’achalandage au cours des dernières semaines, au point de ne recevoir qu’une vingtaine de clients par jour à cette même période de la journée.

C’est que le 31 août dernier, le quotidien Le Droit a publié un texte au sujet d’un résident de Buckingham accusé et trouvé coupable de trafic de cannabis.

L’homme s’appelait Jean-François Michaud, le même nom de famille que les propriétaires du commerce.
Certains termes utilisés dans l’article laissaient croire également que le Roi des patates frites était relié à cette histoire de cannabis. Mais ce n’est pourtant pas le cas.

Les propriétaires disent que même si l’achalandage est revenu presqu’à la normale cette semaine, ils remarquent que certains clients habituels ne viennent plus à leur commerce.

Ils dénoncent du même coup le travail de certains journalistes qui ont peut-être mal choisi leurs mots afin d’expliquer la situation.

Commentaires