Votre actualité

Buck en fête: l’étau se resserre

Publié le 13 mars 2013 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Buck en fête: l’étau se resserre

L’étau semble se resserre de plus en plus sur l’édition 2013 du festival Buckingham en fête. Rappelons que les livres comptables de la dernière édition n’ont pas encore été présentés et que plusieurs fournisseurs attendent toujours d’être payés. Le problème, c’est que le bénévole qui devait compléter les livres n’a tout simplement pas fait le travail. Actuellement, la corporation met tout en oeuvre pour fermer les livres comptables le plus rapidement possible. Par ailleurs, le président du conseil d’administration, Luc St-Jacques, a démissionné en raison d’un horaire trop chargé et certains membres du conseil d’administration n’ont pas été élus lors de l’assemblée générale, puisqu’il n’y en a pas eu en 2013.  Dans notre édition d’hier du magazine InfoMag, on rapportait que le Carrefour Culturel ESTacade (CCESTacade) avait fait parvenir un communiqué aux médias affirmant que la corporation du Festival avait refusé son offre pour assurer la permanence de Buckingham en fête.   De son côté, le porte-parole de la corporation du Festival, le conseiller Maxime Pedneaud-Jobin, soutient que pour assurer la survie de l’événement, on devra à coup sûr faire l’embauche d’un permanent. Par ailleurs, il a réagit au communiqué émis par le CCESTacade hier. Monsieur Pedneaud-Jobin affirme qu’une contre-offre a été présentée sans que  les deux parties ne réussissent à s’entendre. Une décision quant à la tenue de l’édition 2013.  Plus de détails à InfoMag, ce jeudi. 

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=AZAtQ4vhYBE&feature[/youtube]

Commentaires