Votre actualité

CSCV: le surplus doit être utilisé pour équilibrer le budget

Publié le 28 janvier 2013 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

CSCV: le surplus doit être utilisé pour équilibrer le budget

La Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV) est inquiète des compressions que pourrait lui imposer le gouvernement. Lors de la réunion du 23 janvier dernier, les commissaires ont adopté à l’unanimité le budget révisé pour l’année scolaire 2012-2013. Pour être en mesure d’équilibrer son budget, la CSCV a dû piger à hauteur de près de 860,000$ dans son surplus accumulé. Comme toutes les commissions scolaires du Québec, la CSCV a dû composer avec des compressions budgétaires au cours des deux dernières années. Les compressions de 1,5 millions imposées à la CSCV s’avèrent difficiles à absorber. Les commissaires sont conscients qu’ils ne pourront compter éternellement sur le surplus, qui fond rapidement. La situation est d’autant plus inquiétante que le gouvernement a annoncé de nouvelles compressions, soit un montant prévu de 6 millions $ pour la CSCV au cours des 3 prochaines années. Bien que le conseil des commissaires a réussi à ne pas couper dans les services offerts aux élèves, il devient de plus en plus évident que des choix difficiles devront être faits au cours des prochaines années. [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=llfVgo58vu4&feature[/youtube] Le président de la commission scolaire, Sylvain Léger, est d’autant plus préoccupé qu’aucune compression n’a été annoncé pour les écoles privées qui sont financées à raison de 60%. Sylvain Léger est notre invité en deuxième partie de l’émission Parole à l’élu, ce mardi, dès 18h30.

Commentaires