Votre actualité

Le CSSS de Papineau à la fine pointe de la technologie

Publié le 22 novembre 2012 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Le CSSS de Papineau à la fine pointe de la technologie

L’hôpital de Papineau devient le premier centre hospitalier en Outaouais à se doter d’un analyseur PCR, qui permet de détecter les porteurs de bactéries multirésistantes aux antibiotiques jusqu’à 20 fois plus rapidement que la technologie utilisée actuellement dans les autres hôpitaux. L’acquisition de cet appareil a été rendue possible grâce à la générosité des citoyens. En effet, les campagnes de financement de la  Fondation Santé de Papineau a permis à la fondation de remettre un chèque de 92 000, alors que  le club Lions de Buckingham a fait un don de 46 000$.  On peut noter que les hôpitaux doivent obligatoirement faire passer des tests aux patients dès que l’on soupçonne la possible présence de bactéries telles la C-difficile ou la grippe A-H1N1. En attendant les résultats, les patients étaient confinés dans leur chambre jusqu’à soixante-douze heures. De plus,  toute une série de mesures de prévention devaient être mises en place. Avec l’arrivée de la nouvelle technologie PCR, les résultats sont connus en trois heures, ce qui évidemment simplifie de beaucoup la vie autant du patient que du personnel médical. On peut noter qu’à peine une dizaine d’établissements au Québec utilisent cette nouvelle technologie.  Dans l’extrait qui suit, la directrice générale adjointe et responsable du programme de prévention des infections au CSSS de Papineau, Ginette Gingras-Delorme donne plus d’explications.  Plus de détails à InfoMag, ce jeudi dès 18h.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=IDe7XQpSWP8&feature[/youtube]

 

Commentaires