Votre actualité

Les citoyens de Masson-Angers viennent se faire entendre au conseil municipal

Publié le 11 mai 2012 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Les citoyens de Masson-Angers viennent se faire entendre au conseil municipal

Les citoyens du secteur Masson-Angers ont profité du conseil municipal de Gatineau, qui se tenait dans leur secteur, pour venir exprimer leur insatisfaction dans quelques dossiers. Dans un premier temps, les résidents qui habitent près de l’usine de traitement des eaux usées ont fait savoir aux conseillers qu’ils en avaient assez des odeurs nauséabondes qu’ils devaient endurer depuis 1997. Malgré que le problème perdure depuis près de 15 ans et que le conseiller du secteur, Luc Montreuil, soit au courant de la situation depuis plusieurs années, les autres citoyens ont mentionné qu’ils entendaient parler de la problématique pour la première fois. Le conseiller Montreuil a d’abord dit aux citoyens de faire appel au 311 pour porter plainte, mais après qu’on lui ait répété que plusieurs plaintes avaient été faites, sans résultat, il a dit que les citoyens pouvaient l’appeler directement. Pour sa part, le maire Marc Bureau a tenu à spécifier que maintenant que le conseil était au courant de la situation, il pourrait s’occuper du dossier.

Par ailleurs, un autre dossier qui fait réagir les citoyens de Masson-Angers est l’existence de plusieurs terrains ou résidences laissées à l’abandon. Le propriétaire du casse-croûte La Cabane, situé sur le chemin de Montréal, est venu rappeler que deux résidences situées face à son commerce, avaient des airs de dépotoir à ciel ouvert depuis de nombreuses années. Monsieur Montreuil a soutenu que la Ville procéderait à sa démolition sous peu.  Dans l’extrait qui suit, voyez la réponse de Monsieur Montreuil lors de la séance du conseil municipal de mardi dernier, dans le dossier de la démolition de ces deux résidences. [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=9IZ4ZD-hK30&feature=youtu.be[/youtube]

Commentaires