Votre actualité

Présentation du portrait des communautés de Masson-Angers et Buckingham

Publié le 1 mars 2012 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Présentation du portrait des communautés de Masson-Angers et Buckingham

L’Agence de la Santé de l’Outaouais et la Ville de Gatineau ont présenté, mercredi, le portrait des communautés de Masson-Angers et de Buckingham.  L’exercice a été rendu possible grâce à une grande consultation publique qui s’est déroulée en septembre 2010.  L’objectif était de connaître les différentes forces et faiblesses des différentes communautés de l’Outaouais.  La Ville de Gatineau a été divisée en 71 communautés, dont 9 dans les secteurs Buckingham et Masson-Angers.  La lecture sommaire de ce portrait nous permet de constater que ces communautés sont loin d’être homogènes.  Par exemple, le secteur urbain de Angers ne comporte que très peu d’aînés et que le taux de criminalité est relativement bas comparativement au reste de la Ville de Gatineau.  Par ailleurs, la population des secteurs de Masson et du centre de Buckingham est vieillissante, comparativement au reste de Gatineau.  Par ailleurs, c’est sans surprise qu’on peut constater que c’est dans le quartier du Petit Québec, dans le secteur de Buckingham, que le taux de pauvreté est le plus élevé.  On y retrouve le double de la criminalité contre la propriété que dans le reste de la ville.

Une cinquantaine de personnes présentes

Le portrait a été présenté au centre communautaire de Buckingham, et pour l’occasion, une cinquantaine de personnes étaient présentes.  On pouvait y retrouver autant des personnes impliquées dans la communautés que de simples citoyens.  Le conseiller du secteur de Buckingham, était très satisfait de la participation des citoyens.

Par ailleurs, Brigitte Massé, du CSSS de Papineau sera en entrevue ce soir, dès 18h, dans le cadre de l’émission InfoMag, pour nous brosser un peu plus complet.

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=DD3SL0l4uXc&feature=youtu.be[/youtube]

Commentaires