Votre actualité

Buckingham en fête: c’est parti

Publié le 8 juillet 2011 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Buckingham en fête: c’est parti

La 21 ième édition de Buckingham en fête a débuté hier avec la complicité de Dame Nature, sous le pont Brady.    En levée de rideau, le groupe hip-hop gatinois Godlalune a fait danser les spectateurs avec sa musique dynamique.  Après cette prestation fort appréciée, David Jalbert est monté sur les planches pour présenter son folk québecois.  Un spectacle qui a emballé les festivaliers.  Par la suite, le groupe The Lost Fingers, dont la réputation n’est plus à faire, a démontré toute sa dextérité.  Deux guitares, une contrebase et des reprises de grandes chansons à la sauce  Lost Fingers, de la dame en bleu, à Billy Jean, en passant par Coeur de loup et bien sûr Les triplettes de Belleville.  La soirée s’est terminée par la prestation du chansonnier Yanik Pépin.  Ce soir, c’est une soirée de filles qui attend les festivaliers. Marie-Hélène Fredette-Assad, le House Party, le show Girls Wanna Have Fun, avec Élizabeth Blouin-Brathwaite, Andrée Watters et Gabrielle Destroismaison. La soirée se clôturera par le Groovy Little Orchestra. 

Si les prévisions de la météo s’avèrent justes,  l’édition 2011 devrait attirer de nombreux festivaliers.  Comme le soulignait le responsable des communications, Benoît Quevillon, au cours des sept dernières années, il a plu au moins deux jours sur quatre.  M. Quevillon a d’ailleurs tenu à donner applaudir Dame Nature en ouverture du Festival.  Soulignons que 60% de la programmation est composée d’artistes de la région.  Le Festival se termine dimanche, et les organisateurs ont bon espoir d’attirer entre 25,000 et 30,000 festivaliers.

Commentaires