Votre actualité

Vélos de quartier: pourquoi la ville n’a pu s’entendre avec M-Ados Jeunes

Publié le 23 juin 2011 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Vélos de quartier: pourquoi la ville n’a pu s’entendre avec M-Ados Jeunes

Le conseiller du district de Buckingham, Maxime Pedneaud-Jobin, s’est dit attristé que la Ville de Gatineau n’ait pu s’entendre avec l’organisme M-Ados Jeunes.  Rappelons qu’il y a 7 ans, l’organisme avait mis sur pied le programme Vélos populaires, qui avait connu un vif succès.  Non seulement les citoyens pouvaient emprunter un vélo et le laisser ailleurs pour qu’un autre citoyen puisse en profiter, mais en plus, le programme permettait à des jeunes du secteur de travailler.  Les réparations et l’entretien s’effectuaient dans le secteur, par des jeunes soutenus par l’organisme M-Ados Jeunes.  Le conseiller s’est dit quand même heureux que la Ville ait pu réussir à s’entendre avec le Grenier du petit sportif pour que les citoyens puissent avoir accès à des vélos gratuitement cet été. Maxime Pedneaud-Jobin explique les raisons pour lesquelles la Ville n’a pu s’entendre avec M-Ados Jeunes.  [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=3j9vNSQKWOA[/youtube]

Commentaires