Votre actualité

Vélos de quartier: Lettre ouverte de la directrice de la CDC Rond-Point

Publié le 23 juin 2011 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Vélos de quartier: Lettre ouverte de la directrice de la CDC Rond-Point

Sylvie Filiou, la directrice de la CDC Rond-Point, un organisme regroupant la plupart des organismes communautaires du secteur Buckingham, a fait parvenir la lettre ouvert suivante au conseiller municipal Maxime Pedneaud-Jobin, dans le dossier des vélos de quartier.  Nous vous présentons la lettre dans son intégralité.

Monsieur le conseiller,

 Parce que derrière les vélos populaires …il y avait les jeunes. 

Une approche curative aux problèmes des jeunes de notre quartier.

Les vélos pop, un projet collectif permettant aux jeunes souvent marginalisés, de définir eux – mêmes leurs besoins et leurs projets. Donc la possibilité de créer des projets adaptés à leur situation et éventuellement de créer un sentiment d’appartenance à leur communauté.  Les vélos POP, ce n’était pas qu’un potentiel d’action préventive face aux problèmes de nos jeunes, mais un potentiel démocratique de développement de projet collectif initié par les jeunes eux-mêmes!

Voilà que nous avons perdu le projet des vélos POP qui était défini par nos jeunes aux profits d’experts de l’état municipal.  Des vélos dans le secteur de Buckingham y’en aura à tout prix c’est là que ça fait mal! C’est certain que le problème d’accès à un vélo sera enfin chose du passé. Nous les verrons ces vélos, nous pourrons les enfourcher ces vélos, nous pourrons circuler avec ces vélos. Quoi de plus simple que de reproduire une expérience déjà vécu dans un milieu. N’est ce pas là des objets observables ces vélos, des faits concrets, la preuve scientifique, rationnelle que des vélos se transfèrent partout?

Dans le cas du projet des vélos Pop, ce projet initié par des jeunes et soutenu par l’organisme communautaire M’Ado jeunes et toute une communauté pendant 5 ans et qui a fait ses preuves, est disparu. Lors de la dernière assemblée générale annuelle (AGA) les membres la CDC Rond Point, ont donné leur appui au projet des vélos populaires. La CDC Rond Point, a été un partenaire important depuis le début de ce projet. En tant que directrice du regroupement, je suis déçue de voir un projet vélo sous l’angle proposé. C’est là que ça fait mal monsieur le conseiller! Les dimensions humaines, parce qu’elles sont non observables, ne comptent pas?  Ces dimensions humaines, comme le sentiment d’appartenance à sa communauté via la réalisation de projet initié par ces jeunes, le sentiment d’accomplissement, la satisfaction d’avoir contribué à améliorer la qualité de vie d’une communauté ca ne compte pas ? Non ce qui compte, c’est de voir des vélos! Voilà une vision bien réduite du développement d’une communauté.

Monsieur le conseiller vous voyez les vélos, moi je vois la tendance à dévaloriser le jugement des intervenants de nos organisations et le point de vue des jeunes visés dans ce projet.

C’est ici que les dimensions sociale et politique ne s’entendent pas.

Sylvie Filiou, directrice, CDC Rond-Point.

Commentaires