Votre actualité

Une coopérative pour attirer des médecins

Publié le 23 juin 2011 par Martin Perreault Partagez: Facebook Twitter Google+

Une coopérative pour attirer des médecins

Plus d’une centaine de personnes étaient présentes, mercredi, à la salle Desjardins, alors que le comité provisoire de la Coopérative santé de la Basse-lièvre (CSBL) a présenté son projet de création d’une coopérative.  C’est le directeur général de la Coopérative de développement régional Outaouais-Laurentides (CDROL), Patrick Duguay, qui a présenté les grandes lignes de l’étude de faisabilité que le CDROL a effectuée.  Selon l’étude, la clinique médicale de Buckingham, située au 620 avenue de Buckingham, devrait être prise en charge par la CSBL.   Cela signifie, entre autres, que les médecins qui pratiquent à la clinique devraient payer un loyer à la coopérative.  La coop devra également acheter des équipements pour assurer son développement et recruter des médecins.  Actuellement 15,000 personnes sont sans médecins de famille sur le territoire de la Basse-Lièvre.  Depuis 2010, cinq médecin ont quitté la région.  Plusieurs participants à la soirée d’information de mercredi ont voulu savoir si les membres éventuels se verraient automatiquement assigner un médecin de famille.  En vertu de l’universalité et de la gratuité des soins, les membres de la CSBL ne pourraient garantir à tous les membres un médecin de famille, cependant des avantages pourraient leur être accordés, notamment des rabais à certains éléments non couverts par la régie de l’assurance maladie du Québec.  Pour le président du comité provisoire, Carl Yank, la mise sur pieds d’une coopérative est essentielle à la région.  Cette coopérative permettrait aux nouveaux médecins de se concentrer sur leur pratique médicale sans s’encombrer des tâches administratives.  Il soutient que si le statu quo est maintenu, il ne sera pas possible d’attirer d’autres médecins, et qu’on risque même d’en perdre.  L’objectif du comité provisoire est de recruter 500 membres d’ici septembre prochain.  Pour devenir membre, une part sociale unique de 50$ devra petre déboursée.  La part sociale serait remboursée si un membre quitte la coopérative.  Par la suite, des frais annuels de 50$ seront exigés.  Voyez un extrait de la soirée d’information, alors que la docteure Mélanie Lacasse explique les avantages que pourraient avoir les médecins à joindre la coopérative.  L’intégrale de la présentation sera diffusée sur nos ondes dimanche le 26 juin prochain, dès midi et en reprise mardi le 28 juin, à 19h30. [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=fU7p8FDrFwc[/youtube]

Commentaires